Comment choisir la police d’assurance pour votre chien ?

Lorsque vous envisagez de souscrire à une assurance pour animaux de compagnie, la première chose à faire est de décider si elle vous convient, à vous et à votre famille. Si vous décidez que l’assurance pour animaux de compagnie est faite pour vous, la prochaine question que vous devriez poser est : quelle compagnie et quelle offre sont les meilleures pour vous et votre animal de compagnie surtout si vous avez un chien. Il faut comprendre que les mutuelles proposent différentes types d’assurance parmi lesquelles vous pourrez choisir. Dans ce qui suit, nous allons vous présenter comment choisir la couverture pour votre animal.

Une police d’assurance en fonction de l’état de santé de votre animal de compagnie

Du point de vue du vétérinaire, la couverture des maladies chroniques et continues et des maladies héréditaires est absolument essentielle dans une police d’assurance pour animaux de compagnie. Si vous devez faire des compromis pour obtenir une prime que vous pouvez vous permettre, augmentez la franchise en premier, le copaiement en second et abaissez le maximum de la police en dernier.

Une police d’assurance en fonction de son budget et de ses besoins

Outre l’état de santé de votre animal de compagnie, il faut aussi prendre en compte le budget dont vous disposez lorsque vous envisagez de souscrire une police d’assurance à votre animal. Etant donné que la cotisation que vous allez payer variera en fonction de la compagnie vers laquelle vous vous tournez, n’hésitez pas à comparer les différentes offres pour découvrir l’assurance la moins chère mais qui offre une couverture optimale !

La couverture des soins de bien-être, des régimes de prescription, des thérapies alternatives, de la thérapie comportementale et des soins dentaires est également proposée par certaines entreprises. Les limites de couverture varient d’une entreprise à l’autre. Alors, pour trouver la couverture idéale, il suffit juste de vous rendre sur assurances complémentaires santors.

Ce qu’il faut savoir

Les assurances ont mis en place un délai de carence afin de faire face aux maîtres qui essaieraient de faire protéger son animal qui est déjà malade ou accidenté. C’est la période durant laquelle aucun remboursement n’est accordé à l’assuré, que dans un délai compris entre 30 et 120 jours. Une franchise est également prévue pour les contrats d’assurance pour animaux. Ce qui implique qu’un montant va être soustrait de la valeur de l’indemnité de l’assuré. Le montant de celle-ci peut être défini en forfait ou en pourcentage.

En pratique

Il est tout à fait possible de souscrire une assurance pour animal au sein de la compagnie d’assurance où son maître est adhéré, soit au sein des sociétés spécialisées. Pour ce faire, l’animal est accepté tant qu’il est âgé de 3 mois au minimum, identifié et vacciné. La cotisation varie entre 100 à 200 euros par an, selon les garanties que proposent les compagnies. Les niveaux de prise en charge sont ainsi différents. A titre d’exemple, les frais liés à la chirurgie et les frais médicaux sont compris dans la formule économique, et la radiologie et l’assistance sont exclusivement dans les formules les plus complètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *